Surveillant(e) - visiteur(e) de nuit en secteur social et médico-social

<< Retour

Le surveillant - visiteur de nuit  exerce principalement au sein de  structures d'hébergement collectif accueillant des personnes âgées, des  personnes handicapées (adultes ou enfants), des personnes en situation  de précarité, des enfants en difficulté sociale et familiale. Il peut  également intervenir au domicile des personnes en tant que salarié d'un  organisme prestataire, ou salarié du particulier employeur.   Ses activités principales sont les suivantes :
-        Il  assure une veille « active » des personnes, en tenant compte des informations recueillies à sa prise de poste, en respectant l’intimité de la personne et les consignes institutionnelles,
-         Il garantit les conditions de repos de la personne en l'accompagnant dans ses besoins et demandes et en respectant son intimité. Il participe à la mise en œuvre du projet individuel. Il tient compte des problématiques individuelles des personnes. 
-       Il   assure la surveillance des locaux et des équipements et en garantit la sécurité, en tenant compte des informations recueillies à sa prise de poste. En fonction du degré de dysfonctionnement, le surveillant visiteur de nuit peut
o    agir directement,
o    transmettre l’information par écrit et par oral au service de maintenance,
o    prévenir les services d’urgence concernés,
-        Il  assure une fonction de relais jour-nuit, participe au projet d'établissement ou de service et contribue à la mise en œuvre des projets individuels des bénéficiaires. Il est tenu au secret professionnel.
Le surveillant - visiteur de nuit peut aussi, selon le contexte d'emploi, assurer des tâches d'hygiène et d'entretien des locaux. De même il peut être amené à assurer une fonction d'hôtellerie (entretien du linge, préparation du repas). Ces activités sont plus ou moins importantes en temps. Dans tous les cas, ces activités restent complémentaires par rapport aux activités principales du surveillant visiteur de nuit qui sont la surveillance des personnes, l'accompagnement personnalisé, la sécurité des locaux, la communication et le travail en équipe.

Pré-requis

Le permis de conduire est nécessaire pour les surveillants-visiteurs de nuit effectuant des gardes itinérantes à domicile.

Pour les surveillants-visiteurs de nuit travaillant dans des structures dépendant de la convention collective nationale 3116 (dite CCN 66), l’avenant n°284 (du 08 juillet 2003 et applicable au 1er septembre 2004) relatif au « Surveillant de Nuit Qualifié » précise l’obligation de formation d’une durée minimale de 175 heures relative à la fonction de surveillant de nuit.

Le  SST (certificat de Sauveteur Secouriste du Travail), le PSC1 (Prévention Secours Civique niveau 1), ou le CPSID (Certificat de Prévention Secours Intervenant à Domicile) délivrés par les organismes habilités peuvent être exigés par l’employeur et constituent dans tous les cas des attestations reconnues et fortement appréciées.

La préparation à ces attestations est intégrée dans l’accès par la formation au Titre de « Surveillant Visiteur de Nuit ».

Débouchés

Le surveillant - visiteur de nuit exerce :
-          en structure collective d’hébergement ou de soins :
maisons de retraite, EHPAD, SSR, foyers logement, MARPA, unités de vie, foyers d'hébergement, foyers de vie ou foyers occupationnels et thérapeutiques, MAS, foyers d'accueil médicalisés, structures pour personnes adultes handicapées vieillissantes, maisons relais, établissements publics de santé mentale, centres post-cure, CHRS, communautés d'Emmaüs, CADA, foyers de jeunes travailleurs, foyers Sonacotra, internat attenant à un IME, un IEM ou un ITEP, foyers de l'enfance, maison d'enfants à caractère social, villages d’enfants, CER, CEF, Internat des Instituts Scolaires Educatifs et Professionnels, Foyer PJJ
-          ou au domicile d'un ou de plusieurs particuliers.
Il intervient auprès de publics variés :
-          personnes âgées,
-          personnes adultes handicapés,
-          adultes en situation de précarité,
-          enfants en situation de handicap,
-          enfants en difficulté sociale ou familiale.

De nombreuses dénominations existent, pour des emplois proches ou similaires : surveillant de nuit, agent social de nuit, agent de service hospitalier surveillant de nuit, veilleur de nuit, veilleur de nuit assurant la surveillance des personnes, surveillant de nuit qualifié, agent de nuit, garde de nuit itinérant, permanent de nuit, visiteur de nuit.

Contenu de la formation

Le titulaire de la certification « surveillant – visiteur de nuit » atteste de capacités dans cinq domaines de compétences :
SURVEILLANCE DES PERSONNES
V1- exécution de passages réguliers, systématiques, pour garantir la sécurité et le bien-être des personnes
V2- réalisation de visites et interventions en fonction des besoins et des attentes
V3- apport des premiers secours lors de situations d’urgence
V4- veille au respect de l’application des règles de vie liées à l’environnement de la personne

ACCOMPAGNEMENT DE LA PERSONNE
A1- mise en œuvre de l’ensemble des conditions favorables au repos de la personne tout au long de la nuit
A2- accompagnement de la personne en situation particulière
A3- accompagnement de la personne seule ou en groupe en début / fin de nuit, selon le contexte d’emploi

SECURITE ET DES LOCAUX ET DES EQUIPEMENTS
S1- Vérification et contrôle des organes de sécurité lors de passages réguliers et systématiques, en fonction des consignes et des règles applicables sur le lieu de travail
S2-Mise en œuvre des protocoles de mise en sécurité et des procédures d’alerte

COMMUNICATION ET TRAVAIL EN EQUIPE
C1- recueil et transmission d’informations en utilisant les documents et les temps de liaison, selon les protocoles en vigueur définis par l’employeur 
C2 –participation à la vie de l’institution ou du service en lien avec les partenaires externes

PRATIQUE PROFESSIONNELLE LA NUIT
PPN 1 – mise en œuvre de l’ensemble des activités relatives à la surveillance et l’accompagnement des personnes, à la surveillance des locaux et des équipements, à la communication et au travail en équipe, dans le contexte spécifique de la nuit
PPN 2 – mise en œuvre d’une posture professionnelle bientraitante et bienveillante adaptée à la personne et à la situation professionnelle

Niveau de formation

Niveau V - BEP/CAP

Niveaux de formation

Niveau V - BEP/CAP

Confectionné avec soin par l'agence de communication The Gobeliners