Créez votre entreprise

<< Retour

Les Etapes de la création

Vous avez décidé de vous lancer en tant qu’indépendant. C’est une décision qui doit être murement réfléchie, et préparée.

Afin de passer de l’idée à un projet solide et durable, mieux vaut vous donner le temps de la réflexion, en travaillant le projet avant de vous lancer.

Pour cela nos conseillers sont disponibles pour vous appuyer, et vous guider dans les 5 étapes à adopter avant de vous lancer.

1- Vous et votre projet

Cette première étape vous permettra de faire le point sur vous en tant que futur chef d’entreprise, en réalisant le bilan de vos motivations, vos attentes, vos compétences, vos contraintes et vos ressources.

2- L’étude de marché

L’étude de marché est l’étape fondamentale du projet, c’est elle qui vous permettra de confirmer le potentiel de votre future activité, mais aussi de réduire les risques d’échec au maximum. Elle permettra entre autres de définir vos choix concernant les produits/services, la publicité, les prix et ceci au plus près des besoins des clients et du marché.

3- Les prévisions financières

Il est important une fois le potentiel vérifié, de traduire son projet en termes de coût. Votre prévisionnel servira à prouver l’utilité et la réussite de votre projet auprès des organismes financeurs (banquiers, AFILE77, MVSI…) mais aussi de s’assurer de la rentabilité de l’activité.

4- Les statuts juridiques

Vous serez dans cette étape amené(e) à réfléchir au cadre juridique le plus adapté pour votre entreprise. Il vous faudra choisir un statut en fonction de votre situation personnelle, de votre activité, de votre environnement, mais aussi de la fiscalité, et du statut social de l’entrepreneur.

5- Les démarches de création

Une fois les étapes précédentes réalisées, le financement obtenu et le projet validé vous devrez effectuer les démarches de lancement de votre entreprise.

Les services d’accompagnement à la création

Service d’Appui à la Création/Reprise d’Entreprises

Créer une entreprise est devenu aujourd’hui un acte qu’entreprennent de plus en plus de personnes. Que l’on soit jeune, femme, retraité, salarié, demandeur d’emploi, habitants les quartiers en politique de la ville, l’envie d’entreprendre n’a jamais été aussi forte ces dernières années. Seules les motivations des individus diffèrent :

  • Recherche de complément de revenu,
  • Créer son propre emploi,
  • Accéder à un statut,
  • Devenir son propre patron….

La Maison de l’emploi Melun Val de Seine a donc mis en place, en partenariat avec l’ensemble des opérateurs de l’emploi et de la création/reprises d’entreprises, une offre de services permettant à chaque personne désirant créer ou reprendre ,quelque soit l’état d’avancement de son projet, de trouver de l’information ou un interlocuteur.

1er Territoire de Seine et Marne à être labellisé CitésLab :

Vous pouvez contacter l’agent de sensibilisation à la création d’entreprise Mohammed Kehli au 06.89.14.81.32.

Permanences :

  • Mardi : Dammarie les lys : Espace Emploi,
  • Mercredi, Jeudi : à Melun : Maison des associations et quartier Schuman,
  • Vendredi : Le Mée sur Seine : centre Agostini.

N’hésitez pas à vous abonner à notre newsletter mensuelle et connaitre l’agenda des évènement locaux liés à la création d’entreprise : pour toutes informations 01.64.19.01.01 ou jerome.carniato@mdemvs.fr

Vous pouvez développer votre réseau professionnel sur Melun Val de Seine avec le réseau social Viadeo et entrez de notre communauté de plus de 300 membres.

Le Point d’Accès à la Création d’Activité

Le Point d’Accès à la Création d’Entreprise a vocation d’accueillir toutes les personnes habitant Sénart exprimant l’envie de créer une activité, quelque soit le degré de maturité de l’idée et le secteur d’activité.

Il offre : accueil, écoute, accompagnement et orientation.

Lors du rendez-vous de premier accueil est présentée l’offre de service du P.A.C.E. Ce rendez-vous donnera suite à un accompagnement lors de la phase d’émergence de projet articulée entre entretiens individuels et ateliers collectifs. Ensuite, les créateurs sont orientés sur les dispositifs d’aide à la création d’entreprise.

Le Point d’Accès à la Création d’Entreprise, ce sont aussi des ateliers de sensibilisation et d’information sur la création.

Le Point d’Accès à la création d’Entreprise bénéficie d’une permanence régulière d’accompagnement à la création d’entreprise avec son partenaire de la BGE.

Enfin le PACE propose un lieu ressources identifié au sein de la Maison de l’Emploi et de la Formation de Sénart.

La Couveuse Afile 77

L’assocation est née en novembre 1991 de la volonté conjointe de l’Etat de répondre aux problèmes de financement des entreprises d’insertion, de la compétence de quelques-uns réunis alors dans une autre association : CEGI 77 ainsi que du soutien d’Initiatives 77, l’agence départementale d’insertion créée par le Conseil Général de Seine-et-Marne.

Cette naissance s’inscrit donc avant tout dans un territoire, une communauté d’acteurs réunie par une même volonté : donner forme et vie à toutes ces activités économiques et socialement utiles qui participent à la baisse du chômage.

L’histoire commence donc ici, en Seine-et-Marne, mais aussi avec la rencontre de ceux avec qui nous sommes encore en lien étroit aujourd’hui : L’Adie et France active.

Ces deux associations ont imaginé, construit et développé année après année les outils actuels de financements de l’économie solidaire en France. Elles ont donné matière a cette idée généreuse mais risquée du financement d’aventures individuelles ou collectives.

En 20 ans, nous avons fait les uns et les autres, à coups d’essais, d’erreurs, et aussi, de réussites, des pas de géants.

En 20 ans, l’idée de la création de son propre emploi a fait son chemin dans les esprits et dans les lois.

En 20 ans, les reseaux de financement de proximité se sont structurés et devéloppés.

En 20 ans, Afile 77 a accompagné et/ou financé 3000 Tres Petites Entreprises, 330 associations et entreprises solidaires.

Le Service Couv’emploi d’AFILE 77

Demandeurs d’emploi, testez et validez votre projet d’entreprise avant de créer dans le secteur des services à la personne. Dans le cadre de votre test, vous bénéficierez de l’agrément simple.

Qui peut en bénéficier ?

  • Demandeur d’emploi.
  • Bénéficiaire des minima sociaux (RSA, allocation de solidarité spécifique, allocation veuvage ou allocation d’insertion).
  • Porteur d’un projet de création d’entreprise dans le secteur des services à la personne et qui souhaite le tester pour en vérifier la viabilité. Les activités accueillies : entretien de la maison et travaux ménagers, petits travaux de jardinage, petit bricolage, “hommes toutes mains”, garde d’enfants à domicile de plus de 3 ans, soutien scolaire, cours à domicile, assistance informatique et Internet, préparation des repas à domicile, etc.
  • Comment ca marche ?

    Vous entreprenez à l’essai :

    • Vous prospectez vos premiers clients, vous vendez vos prestations de services avant immatriculation.
    • Vous vérifiez ainsi la viabilité économique et financière de votre activité et vous vous constituez un portefeuille de clients avant la création effective de votre entreprise.
    • Le “bénéfice” dégagé dans le cadre de votre activité couvée vous est restitué après paiement des cotisations sociales afférentes et une participation de 5 % du chiffre d’affaires encaissé par la couveuse. Vous essayez en toute sécurité :
    • Vous ne créez votre entreprise qu’après vérification de sa viabilité.
    • Vous conservez votre statut social et vos revenus.
    • Vos clients bénéficient d’une réduction ou d’un crédit d’impôt de 50 % des sommes dépensées et d’une TVA à 5,5 % dans le cadre de l’agrément simple. Vous apprenez à entreprendre :
    • Nous vous conseillons au quotidien pour améliorer votre projet.
    • Nous vous formons.
    • Nous vous aidons à mettre en place la gestion de votre projet.
    • Vous pouvez échanger et partager vos expériences.
    • Vous vous exercez au métier d’entrepreneur.
    • Vous assurez la gestion de la comptabilité à distance via Internet. Les moyens mis à disposition :
    • Humain : accompagnement individuel tout au long du parcours.
    • Financiers : avance de trésorerie1, accès au microcrédit.

    Quelles sont ses caractéristiques ?

    • Avoir un projet assurable au titre de la responsabilité civile professionnelle qui ne nécessite pas d’investissements importants au démarrage.
    • Faire valider son projet par le comité d’admission couveuse. Le candidat retenu signe un Contrat d’Appui au projet d’Entreprise (CAPE).

    En pratique

    Pour poser votre candidature, inscrivez-vous à une de nos réunions d’information "Couveuse".

Le Groupement de créateurs de Sénart

Un Groupement de Créateurs a pour finalité de favoriser l’insertion professionnelle et sociale des jeunes déscolarisés de 18 à 25 ans par des pratiques professionnelles d’accompagnement fondées sur l’entrepreneuriat et la pédagogie du projet. L’accompagnement des Groupements de Créateurs est réalisé à partir d’une idée de création d’activité exprimée par le jeune, l’activité étant entendue au sens large : une association, une entreprise, un événement ponctuel ou encore le développement d’une activité au sein d’une entreprise déjà existante.

Plusieurs objectifs sont poursuivis par les Groupements de Créateurs : Permettre au public accompagné de :

  • Faire des choix d’orientation afin de construire un projet professionnel durable ;
  • Avoir confiance, comprendre son environnement, prendre conscience de son potentiel et de ses compétences afin de l’impliquer dans son parcours d’insertion et d’une manière générale dans le développement de son engagement en tant que citoyen ;
  • S’approprier une méthodologie de projet afin de développer son autonomie et devenir auteur et acteur de son projet professionnel ;
  • Développer des qualités et des aptitudes entrepreneuriales, notamment l’autonomie, la créativité, l’esprit d’initiatives, le sens des responsabilités, la solidarité, le ledearship, et la persévérance.

L’animateur du Groupement de Créateurs qui accompagne le public est un conseiller ou un référent de structure dédiée à l’emploi et l’insertion formé spécifiquement à la pédagogie de projet.

Les Groupements de Créateurs proposent un accompagnement en deux phases :

  1. 1. une phase d’émergence qui dure de 2 à 6 mois selon les besoins des personnes.
  2. 2. une phase de formation de 4 à 6 mois.

1- La phase d’émergence Elle a pour objectif d’accompagner la personne dans la définition et la validation de son idée. Dans le cadre d’entretiens individuels et d’ateliers collectifs, les Groupements de Créateurs encouragent les porteurs d’idée le long des quatre étapes suivantes :

  1. 1. Mieux se connaître en tant que porteur de projet (identifier ses compétences, aptitudes mais aussi ses motivations et ses valeurs)
  2. 2. Définir son idée (répondre aux questions : Quoi ? Qui ? Où ? Quand ? Comment ? Combien ? Pourquoi ?)
  3. 3. Découvrir l’environnement de son projet (secteur d’activité, métier, marché, concurrence, besoins d’investissement)
  4. 4. Faire la synthèse (vérifier l’adéquation entre la personne, son projet et l’environnement du projet).

2- La phase de formation Une fois que la personne a validé son idée, la phase de formation a pour objectif de lui permettre d’acquérir les connaissances de base nécessaires à la gestion de toute activité (une association, une entreprise, un événement, son propre emploi). Cette formation, accessible aux non-bacheliers, est reconnue par un Diplôme d’Université de Créateur d’Activité (DUCA). Elle est dispensée par le Groupement de Créateurs et une Université, en partenariat avec d’autres acteurs de la création d’activité.

En intervenant en amont du parcours de création, les Groupements de Créateurs facilitent ainsi l’accès des personnes éloignées de l’emploi, notamment les jeunes, aux dispositifs de droit commun (NACRE, Chambres de commerce, Boutiques de Gestion, couveuses, etc.).

Confectionné avec soin par l'agence de communication The Gobeliners